PFG

Communauté STEAM publique. Jeux vidéos, films, musiques, jeux de rôles et conneries. Voilà ce que sont les PFG.


    Résumé : Voyage dans le desert

    Partagez
    avatar
    cybear69

    Messages : 17
    Date d'inscription : 20/07/2010

    Résumé : Voyage dans le desert

    Message par cybear69 le Ven 6 Aoû - 4:38

    Alors que le soleil venait de se coucher, nous faisons la connaissance de deux etrange personnages

    Gr'ah-Har, sa hyene et sa compagne de route, Kah'at-rhin'ah étaient partis depuis plusiers lunes déjà et ils avaient traversé la mer sur un frele esquif "emprunté" a un pecheur. Il avait débarqués loin de l'endroit ou ils voulaient arriver, poussés par les vents et les courants.

    Ayant débarqués, ils s'enfoncerent dans les terres, s'aventurant dans le desert en direction de leur destination, une oasis loin dans le desert de Condrasé afin de trouver des herbes pour la guerisseuse du village du Gnoll.

    Le Gnoll avait "trouvé" Kah'at-Rhin'ah, prise dans une coulée de boue et lui avait porté main forte ainsi meme que son maitre lui avait enseigné et depuis, la guerriere se sentait redevable aupres du Gnoll et avait décidé de l'accompagner dans son périple.

    Ils avaient tissés une relation privilégiée, elle lui enseignant tant bien que mal les rudiments de la langue commune a quasiment toutes les races que les compagnons allaient rencontrer. Le gnoll quand a lui lui apprenait la langue Gnoll, tache aussi ardue que celle de la jeune fille.

    Un soir qu'ils etaient au repos et en train de faire cuire leur repas, un delicieux ragout de lievre du desert dont le Gnoll avait le secret, un trio etrange fit son apparition. Le gnolle et sa hyene etaient restés accroupis le temps que Kah'at-Rhin'ah leur demande qui ils etaient et ce qu'ils voulaient.

    Voyant que la situation tournait en rond, le Gnoll dit a la petite humaine de leur offrir de l'eau en guise de paix puis, il se redressa sur ses pattes et les invita avec forces gestes a venir pres du feu. C'etait le groupe le plus hétéroclite qu'il lui ait été donné de voir et lorsque la femelle humaine-papillon commenca a se lancer dans un monologue qui durait une eternité, quelques bribes vinrent heurter la conscience du gnool. Il y etait question, apres avoir eut la traduction par son acolyte de la libération des quatres et d'en empecher le retour.

    Apres avoir mangé, le gnoll pris sa descision de les accompagner afin d'empecher cette triste realité d'arriver et de faire basculer le monde loin de l'equilibre. Apres une nuit de repos, les nouveaux compagnons de route qui allaient non pas par hasard dans la meme direction que le duo, partirent a travers le desert.

    Apres quelques heures de marche, Gr'ah-Har remarqua une créature qui les attaquerent. C'etait une créature singuliere, faite de chair et de chaines, agressive en tout point. Le combat fut bref, le monstre cedant sous les coups des compagnons. puis, apres un bref repos, les compagnons reprirent leur route. A la nuit tombée, il firent halte et se reposerent.

    Le lendemain, aux alentours de 11h, ils decouvrirent un ancien tombeau aux lourdes portes de pierre. L'air empestait le mal et pour le Gnoll, il ne faisait aucun doute qu'il lui fallait "nettoyer" le lieu. Pendant que les "humains" devisaient, il se dirigeat vers les porte mais, la petite guerriere le prit de vitesse et tentant, seule de pousser les portes. N'y arrivant pas, le Gnoll tenta a son tour et reussi et un air vicié s'echappa de la tombe.

    L'exploration fut courte et apres l'execution d'une momie, dont le gnoll lui offrit une sacralisation a l'eau purifiée, il affronterent un minotaure a la hache qui lancait des eclairs. La petite guerrier prit un mauvais coup et elle perdit l'usage de ses oreille le guerrier aux gros sourcils fracassa l'arme et ils en vinrent rapidement a bout. Dans un coffre, ils trouverent une paire de gant finement ouvragé et une arbalete d'excellente facture.

    Ils sortirent de la crypte et reprirent leur marche. le soir tombé ils se reposerent en un endroit ou se trouvait un arbre mort. Un examen studieux aurait put permettre la decouverte de la nature véritable. Le gnoll fit une offrande aux force de la nature, partageant son eau avec l'arbre mort, par connaissance, il savait qu'une plante n'etait jamais vraiment morte et qu'une goutte d'eau pouvait faire la difference avec la renaissance ou l'entropie.

    Les deux guerriers tenterent tour a tour de briser les branches freles pour en faire du bois pour le feu mais ils n'y parvinrent pas. Le guerrier aux gros sourcil, utilisant sa hache l'abatti sur l'arbre, esperant le couper mais le tronc se tordit et esquiva le coup. Le propre maitre du Gnoll fit son apparition en sortant du bois, accompagné de sa louve sanguinaire. Elle laissa exploser sa colere face aux guerriers qui avaient osé manqué de respect a la nature en ne prenant pas uniquement le bois mort. Le gnoll poussa de glapissement de joie en voyant son mentor.

    Apres un coup bien placé dans l'entrejambe du ménade, et avisa la petite Kah'at-rhin'ha et d'un baiser fougueux elle lui transmit un sort de soin qui eut pour effet de lui rendre l'audition. L'ayant dja vu tuer une personne de cette facon, le gnoll qui ne savait pas les intentions de son maitre a penser crut que celle ci voulait lui donner la mort pour ne pas avoir respecté la nature. Mais il en etait tout autre.

    Par la suite, Viwen prit congé, non sans avoir demandé a Gr'ah-har de prendre soin de Aerys. Le Gnoll en prit bonne note et se jura de respecter ses consignes.

    Le quintet repris la route a la fraiche et ils tomberent sur une caravane de marchand. Ceux ci leur proposerent de les accompagner, ce qu'ils firent. Alors que la femelle-papillon violentait Grayi'ha, la hyene, un enorme ver de sable fit irruption, manquant de peu d'avaler cette femelle insuportable qui devait avoir bon gout et la noble Hyene. Grayi'ha prit la fuite et laissant ses compagnons se battre avec le monstre, le gnoll aida les marchands a calmer les animaux.

    Le combat dura un petit moment mais ils en vinrent finalement a bout. Enfin la caravane reprit sa route. Ils arriverent sans encombre jusqu'a l'oasis tant attendue et le Gnoll fut attristé et la colere monta en lui lorsqu'il vu ce que les "citadins" avaient fait de la végétation envirronnante, il n'y avait quasiment plus un seul arbre debout et le desert allait reprendre ses droits d'ici peu si personne ne remediait a la situation. Gr'ah se jura interieurement d'apporter une solution.

    La caravane penetra dans la cité et les compagnons firent profil bas pour penetrer a l'interieur. Et la, tout s'enchaina a une vitesse folle, ils furent convoqués chez une personne de haut rang et l'un d'eux fut emmener apar la garde apres qu'il eut tenté de se battre contre lui. sans comprendre la situation, Gr'ah parti avec la petite guerriere et ils remplirent leurs sacs de provisions.

    A la sortie de l'echoppe, ils furent arrétés par la garde a leur tour et emmenés par la garde e prison. Le gnoll tenta de forcer les barreaux se jetant contre eux et tentant de les tordre. n'y arrvant pas il laissa eclater sa rage et invectiva en Gnoll ses goellier.

    Pendant ce temps, le moine et la demi fée prirent la poudre d'escampette et retrouverent la hyene qui recherchait vec angoisse son maitre. ils sortirent de la ville et tacherent de trouver une solution pour sauver leurs compagnons qui devraient etre exécutés dans quelque jours. La fée attacha avec une corde de soie la hyene a un arbre, celle ci trop abattue pour se rebeller, attendant la mort tant que son maitre, son ami ne reviendrait pas.

    C'est ainsi que nous les laissons une épée de damocles suspendue au dessus de leurs tetes...

      La date/heure actuelle est Mer 12 Déc - 19:18